Don’t be like the rest of them, darling!

questions de maman….

Avant, j´en avais que quelques unes mais je m´enfilais tout de même tous les conseils sur les sites ici ou là, et dans tous les livres que j´ai accumulé sur les questions éducatives en 4 ans et 9 mois et aussi en demandant à quelques unes de mes amies ce qu´elles ont fait pour résoudre ces petits problèmes du quotidien, qui sur le moment peuvent ressembler à de véritables  “monticules” (par opposition aux fameuses montagnes!). quand va-t-elle marcher? quand va-t-elle parler? en quelle langue?quand va-t-elle quitter les couches?  Mais finalement je me rends compte que je me suis posée ces questions très peu, que notre vie a été facile, pas de coliques, pas de problèmes d´endormissement et quand Alfie ne voulait pas faire la sieste au temps où nous vivions à Athènes, nous la prenions dans notre voiture et nous faisions des tours dans plus de 45 degrés! en lui offrant souvent une glace ce qui la faisait presque tourner de l´oeil, c´était magique!! pauvre petite puce!! mais nous obtenions ce que nous voulions, un bon et long sommeil et la vie était belle. Finalement je me dis que nous fabriquions toujours nos propres réponses et cela c´est le plus important, j´en suis sure – la solution à tout problème vient en soi, vient tout naturellement, souvent avec beaucoup de patience, pas de panique, un peu de discussion entre papa et maman, des idées créatives, courageuses, extrêmes…mais nous  arrivons à résoudre 99% des petits soucis de ce petit âge fragile.

Gretchen Weller Howard

Mais que je parais hautaine en écrivant ceci! Et de ma supériorité importante, je vous écris aujourd’hui en m´écrasant un peu, je vous faire part de mon incapacité à résoudre la toute dernière énigme en cours. Alfie, parlant 4 langues, ayant marché à 9 mois, plus de couches la nuit depuis noel, plus de “tu-tute” non plus, une enfant joyeuse, équilibrée, merveilleuse, venant de fêter ses 4 ans, vient tous les soirs se réfugier dans notre lit et finit la nuit au milieu du dodo de papa-maman.

Mais reprenons les faits: Alfie dort bien. Elle s´endort dans son litElle dort bien. Pas de soucis. Mais voilà, pour une raison ou une autre, elle se réveille en pleine nuit : vers 1h ou 2h ou 3h. Et réflexe réflexe, là, au lieu de nous appeler comme elle le faisait auparavant, elle se lève et avec des petits pas saccadés, très décidés, elle vient dans notre chambre, se faufile entre nous, et se rendort aussi sec! Elle finit la nuit avec nous, en bougeant dans tous les sens (tournicoti tournicota! et “clockwise”) et souvent nous filant quelques bons coup de pieds, nous nous réveillons bien sonnés par la nuit mouvementée…Voilà! Et je l´avoue, nous manquons de fermeté, et au milieu de la nuit nous sommes souvent morts de fatigue, nous avons peu ou pas le courage de la reconduire une fois rendormie. Nous avons fini par installer un oreiller au milieu;  le lit est très grand (180cm) et même si nous en parlons souvent avec elle, entre nous, tu es une grande fille maintenant,… nous ne nous sommes pas fâchés pour autant. et nuit aprés nuit, je vois mon teint devenir gris, ma mine devenir assez petite, et je pense qu´il est temps de prendre les choses en main!

Voilà Messieurs-dames mes considérations maternelles du moment! A votre bon coeur, toute solution toute proposition sera examinée avec le plus grand soin, même les plus fantaisistes!!! Bonne journée!

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s