la sagesse du hérisson

Aujourd´hui encore je me suis retrouvée confrontée à mes démons.

Ils reviennent toujours dans la même forme. Biensûr une forme humaine. Toujours dans le même contexte. Toujours autour d´une situation très théâtrale – très dramatique. Quelqu´un qui ne ne regarde pas, qui ne voit pas, qui se forge un sourire, un sourire étrange avec beaucoup de dents et sans beaucoup d´émotions, une parure, un masque, et qui se jette sur moi .. affûtée, furieuse, agressive, déterminée. Confrontée à une telle harpie hier matin, je me retrouvais quelque peu démunie. Et de me demander quel cercle avait été accompli pour que -à nouveau- il se représente à moi. Le temps était donc (re)venu de (re)pleurer? de répondre? de me (re)positionner? ou bien de disparaitre vite fait bien fait ?

J´ai choisi la troisième voie -la seule issue sans doute pour moi et quelque part la voie de la sagesse car finalement dans tous ces mouvements hystériques, ces critiques infondées, ces gesticulations vides et avides qui ne font pas sens, au moins pour moi, il est bon de se retirer pour laisser le Temps et l´Espace faire son oeuvre.

Que se passe-t-il dans nos instincts (les ples bas), dans nos émotions (les plus refoulées), dans notre corps (dénié, dénigré) pour qu´une telle fureur s´accumule, se produit, se créée et sorte comme ceci? Je ne comprends pas toujours mais j´essaie. Le phénomène me fascine tellement – que même si j´en suis l´objet – et peut être à cause de cela, je m´empresse de l´analyser, de le décortiquer comme pour réduire un peu sa valeur ou sa vindicte futile, inutile.

Et si le phénomène de sérendipité (sur lequel j´écoutais justement une émission formidable sur france-inter en conduisant ce matin) était maintenant venu frapper à ma porte – et devait s´incruster dans mon histoire ? Et bien que je ne sois pas là pour cela, ma curiosité naturelle vers les sciences humaines me font reconnaitre plus vite ces fichus patterns qui font échos en moi encore et encore.

Et me voici donc bien amusée de me sentir devenir un peu plus sage et un peu plus maitre de mon destin.

3c5f92eb1536322b4f4ebf1a7d0a28df

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s