Le peuple hors sujet : à propos du 23 avril 2017

ou la vie sauvage

L’élection probable d’Emmanuel Macron au second tour des présidentielles peut être lue comme l’aboutissement du long processus de droitisation et de privatisation des communs entamé du sein du parti socialiste français à partir du tournant de la rigueur de 1983 et théorisé par des cadres tels que François Hollande, Le Drian, Jouyet (abandon des classes populaires et «nouvelle alliance» entre classes moyennes, professions libérales et patronat, pour dire les choses rapidement), processus qui a été marqué par la montée en puissance régulière du Front National.

Nous nous retrouvons ainsi aujourd’hui face à deux sujets historiques (la Nation et / ou la race d’un côté, les marchés de l’autre) qui signent tous deux l’échec des tentatives de redéfinition d’une politique sociale correspondant aux intérêts du plus grand nombre: face à ces deux sujets, la majorité sociale se retrouve privée d’expression politique, hors sujet (condamnée à choisir entre ces deux sujets ou…

View original post 599 more words

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s