art · feelings

une si petite différence, ou pas?

Je me retrouve à nouveau confrontée à une chose qui me fait vraiment réfléchir depuis des années. Côtoyant de très pres le milieu artistique, travaillant avec eux, pour eux, la première chose que je dis quand je me présente lors d´une réunion ou les gens ne se connaissent pas  – je dis souvent avec un air dépité un peu comme pour m´excuser – “Je ne suis pas une artiste, mais….” Drôle de facon de faire et de dire, et je me suis souvent posé la question du pourquoi ? Donc je vais jeter en pâture le mot qui vous vient à l´esprit là tout de suite – et dire de but en blanc ce je pense : je suis “frustrée”. Oui je peux dire que je suis frustrée – artistiquement! Refoulée. Intériorisée. Je ne l´étais pas auparavant -pour autant que je me souvienne – mais à force de persuasion de mon entourage, et de cette société avide d´étiquettes, et de rôles et de boîtes dans laquelle on se met ou bien of course on nous met, à force donc, je le suis peut être devenue. Je travaille pour les artistes, je leur donne les moyens de produire leurs oeuvres, je les aide pour ceci et pour cela, et en ma capacité de producteur, j´ai appris en faisant, et par la force des choses, que ce domaine (la production artistique) le job est assez extensible finalement. On nous demande notre avis. Tous les avis sont intéressants, et même si on n´est pas artiste on est potentiellement public … Mais, je viens d´apprendre a mes dépends, qu´il y a un “mais”. Il ne faut jamais tirer l´élastique jusque dans la zone “artiste” – car au fait, je vous l´ai déja dit non? Je ne suis pas artiste.

Aujourd´hui, je me sens demande pourquoi. Pourquoi les environnements sont si imperméables. Pourquoi les artistes pensent comme cela (et les autres aussi). Pourquoi ils plantent des barrières ostensibles devant votre nez, et si jamais vous vous permettez quoi que ce soit qui est jugé de leur royaume, de leur domaine, de leur capacité, ils vous remettent à votre place d´une facon ou d´une autre. Et je le dis, car je le pense, les artistes sont MAL éduqués. ON leur apprend leur art, ou bien ils apprennent sur le tas. Ils souffrent, galèrent, et bossent non stop. C´est leur vie qui est en jeu a chaque création – comme un enfantement. Et donc par ce fait, je pense qu´il pourrait être plus sensibles a ce que les autres font, art ou pas art, création ou créativité. Mais peut être que je n´ai pas encore rencontré des gens assez éveillés, assez sensibles, pour être ouvert a une petite possibilité pour moi d´être admise dans le cercle privé des artistes.

Mais sans doute est ce mon sentiment, et ma fragilité, et mon hésitation qui fait tout….

A moi de m´assumer et de me lancer peut etre….

Mais il est difficile de changer de case…

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s